Titre Professionnel d’Agent de prévention et de sécurité

Free

Includes lifetime access

Course Overview

Accéder au E-Learning (Clicquez avec votre souris sur le logo) :

Programme de formation

Agent(e) de Prévention et de Sécurité (APS).
avec Titre Professionnel (TP) européen

1. Introduction
En tant qu’instrument servant à promouvoir la qualité de la formation professionnelle initiale d’Agent de Prévention et de Sécurité (APS) sanctionné par un Titre Professionnel (TP) inscrit au RNCP et un titre délivré par l’OrTra, le programme de formation décrit les compétences opérationnelles que les personnes doivent avoir acquises à la fin de leur formation. Dans le même temps, il sert de base aux responsables de la formation professionnelle dans les entreprises formatrices, les écoles profes-sionnelles et les cours interentreprises pour la planification et l’organisation de la formation.
Le programme de formation est aussi un guide auquel les personnes en formation peuvent se repor-ter.

1.1 Contexte : Dans le respect des réglementations, du code de déontologie, des procédures et des consignes, l’agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la sécurité des biens et des per-sonnes et contribue à la protection de l’environnement par une surveillance et une sécurisation des espaces.

• En sûreté, l’agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la surveillance générale d’un site par des moyens humains et techniques afin d’éviter ou de limiter le risque de malveillance. Il (elle) fait respecter les conditions d’accès au site, accueille le public, informe et assiste les personnes. Il (elle) surveille les lieux et protège les personnes et les biens par une présence dissuasive. Il (elle) fait respecter le bon usage du lieu. Il (elle) s’affirme dans des situations difficiles ou con-flictuelles et adapte son intervention à son interlocuteur afin de garantir une relation de service de qualité à la clientèle. Il (elle) détecte et signale tout comportement susceptible de provoquer des dommages corporels ou matériels. En fonction des anomalies ou des événements, il (elle) alerte sa hiérarchie et sollicite les services compétents.

• En sécurité, l’agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la sécurité incendie ou d’origine accidentelle. Il (elle) préserve la santé et la sécurité des personnes et protège les lieux afin d’évi-ter ou de limiter les dommages. Il (elle) détecte et signale tout dysfonctionnement susceptible de provoquer des dommages corporels ou matériels. Il (elle) gère les déclenchements d’alarme, in-tervient pour maintenir ou restaurer une situation, mobilise les services compétents selon les priorités définies par les procédures en transmettant aux interlocuteurs des informations pré-cises. Il (elle) effectue les gestes de premiers secours sur une zone d’intervention définie.

Tout au long de son service, il (elle) applique une démarche de prévention des risques et de pro-tection. Il (elle) peut être amené à prendre les mesures qui s’imposent dans les cas d’urgence. Il (elle) maintient son poste de travail et son matériel en état de propreté et s’assure du bon fonc-tionnement des matériels et installations. Il (elle) effectue des interventions de premier niveau sur les installations et les équipements en conformité avec les consignes.
Dans le cadre de la continuité de service, l’agent(e) de sûreté et de sécurité privée est en contact permanent avec ses collègues. Il (elle) communique par téléphone ou en face-à-face avec les clients, les intervenants et les services de secours. L’agent(e) de sûreté et de sécurité trace les événements quotidiennement sur le registre prévu à cet effet ou sur une main courante informati-sée.
L’agent(e) de sûreté et de sécurité privée exerce son emploi sous la responsabilité d’un hiérar-chique. Il (elle) rend compte oralement et par écrit. Face à l’imprévu ou en cas de doute, il (elle) alerte sa hiérarchie et prend des mesures d’urgence dans les limites de ses attributions.
L’agent(e) de sûreté et de sécurité privée travaille seul(e) ou en équipe sur plusieurs sites. Il (elle) porte une tenue adaptée à sa mission et des équipements de protection individuelle mis à sa disposition.
L’agent(e) de sûreté et de sécurité privée détient une qualification en matière de secourisme.
L’accès à l’exercice de l’activité privée de sécurité est réglementé et nécessite la détention d’une carte professionnelle. L’emploi de l’agent(e) de sûreté et de sécurité privée s’exerce dans des secteurs d’activités divers, dans le cadre d’une prestation externalisée ou non. L’amplitude ho-raire varie en fonction de l’activité de l’entreprise ou de la collectivité.
L’agent(e) de sûreté et de sécurité privée peut exercer les activités liées à la sûreté et à la sécuri-té incendie sous condition de justificatifs de qualifications afférentes.

1.2 Objectifs pédagogiques :

Sécuriser les biens et les personnes ;

 Savoir assurer des missions de prévention dans le cadre de la surveillance et de la pro-tection des biens et des personnes, selon les directives de sa hiérarchie et selon dans le respect de la législation et la réglementation en vigueur.
 Savoir accueillir les personnes sur un domaine d’activité et connaître l’application pour un contrôle de personnes, de bagages et de véhicule.
 Connaître les procédures de surveillance générale et spécifique des éléments de sécurité technique.
 Pouvoir appliquer les directives pour une mise en sécurité d’un site lors de son ouver-ture, sa fermeture ainsi que lors de ronde de contrôle)

Protéger et assister ;

 Savoir détecter les anomalies pouvant créer des troubles à la sécurité des personnes et des biens.
 Etre en mesure de gérer les incidents par des mesures appropriées en relation avec les procédures évacuations, de premiers secours, lutte contre les débuts de feu.

Intervenir et informer ;

 Etre capable de comprendre les schémas d’intervention sur un déclenchement d’alarme et savoir appliquer les mesures adéquates.
 Savoir remplir un rapport d’évènement et connaître la procédure de diffusion.
 Connaître et appliquer les engagements nécessaires pour une assistance aux services d’urgences (pompier, police, ambulance).
 Connaître et appliquer les principes de la communication radio.
.

1.3 Publics cible : Cette formation est ouverte à deux catégories de publics :

1. Non- professionnel :

a) Des personnes provenant de l’OCE ou de l’Hospice Général. Le projet de formation cor-respondra à une analyse de la situation des personnes faites par ces services, à l’envie des futur-e-s participant-e-s et une expérience antérieure conséquente.

b) Des personnes en souhait de reconversion professionnelle qui souhaitent s’engager ou retourner dans le secteur de la sécurité privée.

2. Professionnel:

a) Du personnel exerçant une activité de sécurité dans diverses structures mais n’étant pas reconnue comme agence de sécurité privée (ex : domaine bancaire, horloger, musée, centre commerciaux, etc..)

b) Des professionnel-le-s venant d’entreprises de sécurité privé et n’ayant aucune certifica-tion reconnue dans le domaine de la sécurité.

1.4 Critères d’admission : Conditions du domaine d’activité ;

1. Etre majeur (18ans révolus)
2. Bénéficier d’un extrait de casier judiciaire vierge
3. Pouvoir honorer un certificat de bonne vie et mœurs
4. Ne pas être en Acte de Défaut de Bien (Office des poursuites/faillites)

1.5 Programme & Contenus :

1 Gestion d’entreprise ;
1.1 Prestation de service et connaissance du domaine d’activité
1.2 Tâches et fonctions de l’ASSP
1.3 Déroulement du service et qualité de travail
1.4 Compréhension du mandat
1.5 Sécurité au travail & équipement personnel

2 Droit ;
2.1 Normes concordataires
2.2 Droit Pénal
2.3 Code de procédure pénal
2.4 Droit Civil

3 Compétences sociales ;
3.1 Perception & apparence
3.2 Contact avec des tiers
3.3 Gestion de conflits
3.4 Civilité
3.5 Aptitude au travail en équipe

4 Connaissance de la branche ;
4.1 Objets à surveiller et domaines d’activités
4.2 Connaissance des risques
4.3 Contrôle de personne, de bagages et de véhicules
4.4 Systèmes de communication

5 Connaissances spécifiques ;
5.1 Systèmes de sécurité & de fermeture
5.2 Systèmes d’alarme
5.3 Système d’extinction automatique
5.4 Lutte contre les débuts de feu
5.5 Premiers secours
5.6 Domotique

1.6 Approches pédagogique:

Trois phases d’instructions sont engagées pour l’apprenant ;
1. Pédagogie active :
a. Référentiel par un programme de formation
b. Encadrement selon un schéma
c. Développement du savoir par l’écoute

2. Pédagogie différenciée :
a. Encadrement personnalisé de l’apprenant par des mises en situation
b. Engagement des apprenants sur des sujets à développement
c. Développement du comprendre par l’analyse

3. Pédagogie de projet :
a. Réalisation en situation d’une production par les apprenants
b. Connaissance d’outils pertinents à l’application
c. Développement de l’application par l’apprentissage terrain

Quatre phases d’instructions sont engagées par le formateur ;
1. Faire devant :
a. Montrer sans explication
b. Montrer avec explication
c. Montrer étape après étape, avec explication

2. Faire avec :
a. Montrer avec, étape par étape
b. Montrer avec, en phase drill-performance

3. Faire-faire :
a. Demander à faire en phase accompagnement
b. Demander à faire avec explication, en phase d’accompagnement
c. Demander à faire avec explication, en phase d’observation
d. Demander à faire, en phase drill-performance

4. Laisser-faire :
a. Engager à faire, en phase d’observation
b. Engager à faire, en phase de modification de paramètre
c. Engager à faire, en phase d’analyse et validation

1.7 Support de cours :

Engagé ;
– Brochures de cours (modulaires)
– Tests d’évaluations

Utilisés ;
– Power point
– Tableau blanc
– Flip shart
– Matériel accessoires de travail
– Terrain d’exercices pratique

2. Pédagogie Professionnelle
2.1 Introduction à l’orientation vers les compétences opérationnelles
Le présent plan de formation constitue la base en matière de pédagogie professionnelle pour la for-mation professionnelle initiale d’Agent de Prévention en Sécurité (APS). Le but de la formation pro-fessionnelle initiale est l’acquisition de compétences permettant de gérer des situations profession-nelles courantes. Pour ce faire, les personnes en formation développent les compétences opération-nelles décrites dans ce plan de formation tout au long de leur apprentissage. Ces compétences ont valeur d’exigences minimales pour la formation. Elles délimitent ce qui peut être évalué lors des pro-cédures de qualification.
Représentation schématique des domaines de compétences opérationnelles, des compétences opéra-tionnelles et des objectifs évaluateurs par lieu de formation
AGENT DE PREVENTION EN SECURITE (APS)
DOMAINES DE COMPETENCES

Le plan de formation précise les compétences opérationnelles à acquérir. Ces compétences sont présentées sous la forme de domaines de compétences opérationnelles, de compétences opération-nelles et d’objectifs évaluateurs.
La profession d’Agent de Prévention et de Sécurité (APS) comprend 5 domaines de compétences opérationnelles. Ces domaines définissent et justifient les champs d’action de la profession tout en les délimitant les uns par rapport aux autres.
Exemple:
Chaque domaine de compétences opérationnelles comprend un nombre défini de compétences opé-rationnelles. Le domaine 2-Droit regroupe par exemple 4 compétences opérationnelles. Ces der-nières correspondent à des situations professionnelles courantes. Elles décrivent le comportement que les personnes en formation doivent adopter lorsqu’elles se trouvent dans ces situations. Chaque compétence opérationnelle recouvre quatre dimensions: les compétences professionnelles, les com-pétences méthodologiques, les compétences personnelles et les compétences sociales (voir chap. 2.2). Ces quatre dimensions sont intégrées aux objectifs évaluateurs / rattachées aux compé-tences opérationnelles.
Les compétences opérationnelles sont traduites en objectifs évaluateurs par lieu de formation, ga-rantissant ainsi la contribution de l’entreprise formatrice, de l’école professionnelle et des cours inte-rentreprises à l’acquisition des différentes compétences opérationnelles. Ces objectifs sont reliés entre eux de manière cohérente afin d’instaurer une collaboration effective entre les lieux de formation (voir chap. 2.4).
2.2 Tableau récapitulatif des quatre dimensions d’une compétence opérationnelle
Les compétences opérationnelles comprennent des compétences professionnelles, méthodolo-giques, sociales et personnelles. Pour que les Agents de Prévention et de Sécurité (APS) aient d’excellents débouchés sur le marché du travail, il faut qu’ils acquièrent l’ensemble de ces compé-tences tout au long de leur formation professionnelle initiale sur les trois lieux de formation, c’est-à-dire aussi bien au sein de l’entreprise formatrice qu’à l’école professionnelle ou dans le cadre des cours interentreprises. Le tableau ci-après présente le contenu des quatre dimensions d’une compé-tence opérationnelle et

3. Profil de qualification
Le profil de qualification décrit le profil professionnel ainsi que les compétences opérationnelles à acquérir et le niveau d’exigences de la profession. Il indique les qualifications que les [titre m] doivent posséder pour pouvoir exercer la profession de manière compétente et conformément au niveau re-quis.
En plus de décrire les compétences opérationnelles, le profil de qualification sert de base pour l’élaboration de la procédure de qualification. Il permet en outre la classification du diplôme de la formation professionnelle correspondant dans le cadre national des certifications de la Suisse (CNC formation professionnelle) et à l’élaboration du supplément au diplôme.
3.1 Vue d’ensemble des compétences opérationnelles
 Domaines de compétences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*